Vous êtes ici :

Le budget

DEPENSES de Fonctionnement 2015 : 54 335 293€ 

Les dépenses de fonctionnement du budget principal 2015 sont : 54.335.292 euros de reversement de fiscalité aux communes membre ou à l'Etat, soit 28. 356.756 euros consacrés au fonctionnement des services. 

 

Répartion par nature des dépenses

 

 

Répartition par secteur d'activités

 

Pour financer ces dépenses, les ressources de fonctionnement proviennent :

- de la fiscalité (entreprises et ménages)

- des dotations de l'Etat (DGF) et des subventions et participations des différents partenaires (Conseil départemental, Conseil régional, CAF...)

- des produits des services (participation des familles, location de bâtiments...)

- de la reprise de l'excédent de l'année précédente

 

A ce budget principal, s'ajoutent plusieurs budgets annexes concernant :

- Les aires d'accueil des gens du voyage

- La zone d'activité de Bernon

- La zone d'activité de Sarcin

- La zone d'activité René-Dumont

 

Les dépenses d'investissement du budget principal

 

D'un montant total de 5.849.340 euros se répartit en :

- 1.909.300 euros pour le secteur enfance jeunesse (augmentation de la capacité d'accueil du multi-accueil Eugéne-Thome, création d'un 2ème relais d'assistantes maternelles, travaux d'amélioration dans les écoles de musique, ALSH, les multi-accueils.

- 1.069.885 euros de fonds de concours pour les communes membres

- 951.905 euros pour l'aménagement du territoire (maison multi-loisirs verts, pôle d'excellence rurale)

- 797.485 euros pour le développement économique (aménagement numérique, extension maison de l'entreprise, réserves foncières, LEF)

- 260.000 euros pour les ordures ménagères

- 204.165 euros pour l'attractivité du territoire (culture et patrimoine, sport, tourisme, oenotourisme, environnement)

- 161.600 euros pour la mise en oeuvre du nouveau service d'instruction des autorisations d'urbanisme

- 265.000 euros pour les travaux et matériels divers tous services

- 230.000 euros pour le remboursement du capital de la dette

 

Pour financer ces dépenses, les recettes d'investissement se répartissent en :

- 1.658.030 euros de subventions

- 1.500.000 euros d'autofinancement

- 1.500.000 euros d'emprunt

- 581.310 euros de FCTVA

- 610.000 euros d'amortissements